top of page
  • Photo du rédacteurRenaud Malinconi

La dysplasie de la hanche chez le chien

Les chiens peuvent souffrir de certaines affections et anomalies. La dysplasie de la hanche faisant partie des maladies assez courantes, il est important de vous renseigner sur le sujet pour pouvoir prendre correctement soin de votre compagnon.

Qu’est-ce qu’une dysplasie de la hanche chez le chien ?

Tout comme la dysplasie du coude, la dysplasie de la hanche est une maladie qui affecte le squelette. L’articulation qui se situe au niveau de la hanche devient progressivement laxe. Cela signifie que la formation n’apparaît pas à la naissance mais à mesure que le chien grandit. Sous l’effet d’une subluxation, c’est-à-dire un jeu anormal de l’articulation qui connecte le bassin et le membre postérieur, il y a inflammation. Les os subissent des lésions qui provoquent une arthrose secondaire.

Il est possible de diagnostiquer visuellement une dysplasie de la hanche. Les chiens atteints de cette maladie semblent se dandiner lorsqu’ils marchent, boitent et/ou manifestent des signes de raideur dans les membres postérieurs en se couchant ou en se levant. Cependant, vous ne serez réellement fixé qu’après avoir fait passer des examens cliniques à votre chien.

Quelle est son origine ?

De manière générale, la dysplasie de la hanche est héréditaire. Il convient donc de vous renseigner sur les parents pour pouvoir prendre les mesures adéquates en cas de prédisposition génétique.

Néanmoins, des facteurs externes peuvent également provoquer la dysplasie de la hanche chez le chien : des activités physiques trop intenses, une alimentation excessivement énergétique, une vitesse de croissance importante…

Il faut également savoir que certaines races sont davantage concernées que d’autres. Il s’agit principalement du Berger Allemand, du Bouvier Bernois, du Labrador et autres chiens de grande taille.

Comment la prendre en charge ?

Le traitement de la dysplasie s’effectue nécessairement chez le vétérinaire et demande un suivi régulier. En effet, les solutions sont préconisées au cas par cas. Certains chiens ont simplement besoin d’un ajustement de leur régime alimentaire alors que d’autres ne se sentent mieux qu’après administration d’antalgiques.

Il est également possible que le vétérinaire recommande un acte chirurgical comme la symphysiodèse, la double ostéotomie de bassin ou encore la pose d’une prothèse. Dans de telles situations, le chien est préalablement anesthésié et le maître bénéficie de conseils sur les soins à prodiguer après l’intervention.

La prise en charge n’est donc possible qu’à la suite d’un diagnostic précis. Si vous suspectez une dysplasie de la hanche chez votre boule de poil, prenez rendez-vous dans les meilleurs délais afin que le traitement adéquat puisse être administré rapidement.

Il faut savoir que la dysplasie de la hanche n’est pas une fatalité dans la mesure où il existe des traitements efficaces. Une prise en charge personnalisée est nécessaire pour garantir une bonne qualité de vie aux animaux concernés.

0 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page